monastere-tibetain-bouddhiste

Guide complet du Qi Gong tibétain

La pratique du Qi Gong tibétain remonte à des milliers d’années. Elle possède un ancrage profond dans la tradition bouddhiste tibétaine. Elle comprend de nombreux exercices énergétiques, alliant un travail sur le corps, le souffle, et l’esprit afin de nourrir la vie en soi, harmoniser ses émotions, et trouver un sens d’harmonie avec le monde.

Le Qi Gong tibétain, qu’est-ce que c’est? 

Le Qigong tibétain est une ancienne pratique de guérison issue de la médecine traditionnelle tibétaine. Il s’agit d’une pratique énergétique intégrant la méditation, la respiration et des mouvements lents.

Le mot «Qi» désigne en chinois l’énergie vitale et «Gong» est la capacité, développée avec la pratique, de déplacer cette force vitale dans notre corps.

Origines du Qi Gong tibétain 

Le qi gong tibétain prend ses racines dans la tradition bouddhiste vieille de plus de 3000 ans. Cette forme de Qi Gong met l’accent sur le développement spirituel du pratiquant, par l’entraînement de l’esprit. 

Les enseignements sont transmis de maître à élève d’une génération à l’autre comme dans la tradition bouddhiste tibétaine.

L’introduction du Qi Gong tibétain en Occident date de 1994. Elle est le fruit des enseignements du maître Wang (Chöying Rangdrol) ayant reçu pour mission d’apporter l’enseignement du Bouddha (le Dharma), en Occident. 

C’est en 1995 Chöying Rangdrol arrive aux États-Unis et commence à enseigner le Dharma et le Qigong tibétain. Il commence également à former des professeurs de qigong afin que davantage d’Occidentaux puissent bénéficier de ces anciennes pratiques bouddhistes.

Maître Wang est de naissance chinoise. Il est le premier disciple non tibétain à recevoir l’enseignement de Khenpo Munsel Rinpoché, l’un des grands maîtres dzogchen du XX ième siècle et le 11ème détenteur de la lignée descendant de Padmasambhava, maître bouddhiste du VIIième siècle . Tout au long de son existence, Maître Wang s’est rendu chaque année au Tibet afin d’étudier avec son maître et professeur Khenpo Munsel Rinpoché. Aujourd’hui, Maître Wang est retourné vivre au Tibet afin de transmettre son enseignements aux étudiants tibétains.

La pratique du Qi Gong tibétain 

La forme la plus connue de Qi Gong tibétain est celle des cinq éléments. Elle utilise des mouvements ayant pour objectif d’équilibrer les cinq éléments au sein des systèmes d’organes. Ces mouvement s’intègrent à des exercices de visualisation.

Lors de cette pratique, des postures et mouvements permettent l’accumulation des énergies élémentaires de la nature et de l’univers pour remplacer le qi malsain dans le corps et les systèmes d’organes apparentés. 

En plus de permettre d’accumuler du qi frais, le qigong équilibre et renforce le corps jusqu’au niveau cellulaire afin de favoriser l’autoguérison naturelle du corps.

Le Qi Gong Tibétain, pour qui? 

Le qigong tibétain s’adresse à tout le monde, quel que soit l’âge ou la condition physique. Il peut être pratiqué par tout le monde (debout, assis ou couché). Il existe quatre pratiques de base du Qigong tibétain.

Bienfaits du Qi Gong tibétain 

  • Réduction du stress. La pratique régulière du Qi Gong tibétain favorise rapidement la détente et la réduction du stress. 
  • Amélioration du système immunitaire. Lorsqu’il est pratiqué régulièrement, le Qigong tibétain peut renforcer le système immunitaire. Il améliore les capacités naturelles de l’organisme à se défendre contre les agression extérieures. 
  •  Amélioration de la santé émotionnelle. Par la pratique du Qi Gong, nous apprenons à entrer en amitié avec nos émotions pour ne plus les combattre. Ceci permet de vivre davantage en harmonie avec nos propres émotions. 
  • Augmentation de la vitalité. Le Qi Gong tibétain est une pratique de santé ayant pour objectif de nourrir la vie. Elle permet de renforcer l’énergie vitale, ce qui se traduit par un meilleur niveau d’énergie au quotidien.
  • Amélioration de la confiance en soi. De la même façon que la plupart des pratiques corporelles, le fait d’apprendre à se fier à l’intelligence du corps nourrit un sentiment de confiance en soi. Le Qi Gong aide à se relier à la bonté primordiale, présente dans le corps et dans le monde, favorisant l’expansion de la confiance en soi.
  • Le développement d’un sentiment intérieur de paix et de tranquillité. La pratique régulière du Qi Gong peut favoriser la naissance d’un sentiment de paix et d’équilibre avec soi et le monde.

Conclusion 

Le Qi Gong Tibétain est un exercice énergétique issu de la tradition tibétaine bouddhiste. Il comprend des gestes lents, des exercices de respiration, de visualisation et de méditation. Sa transmission à l’Occident date de la fin des années 1990. Sa pratique, s’adressant à tout le monde, permet de soulager notamment le stress et l’anxiété et trouver un sentiment de bien-être et d’harmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *